Conductivité, faut-il en tenir compte ?

Classé dans : Débuter la détection | 3

Si vous avez un détecteur de métaux avec écran, vous avez sûrement un affichage de conductivité. C’est ce numéro qui s’affiche lorsque vous accrochez une cible.

Ce chiffre est-il fiable ? Est-ce qu’on doit en tenir compte ? Bref, on en fait quoi et comment ?

Voici quelques explications pour vous aider à mieux comprendre et utiliser cet affichage d’indice de cible.

La conductivité en quelques mots.

On ne va pas entrer dans la physique complexe, rassurez-vous, la conductivité est un phénomène physique qui permet au courant électrique de passer. Chaque conducteur a sa propre conductivité et c’est pour ça qu’un détecteur de métaux peut donner un indice en fonction du métal détecté.

Ne nous étalons pas plus, consultez Wikipédia si vous voulez tout savoir.

Que faire de l’affichage de conductivité ?

C’est un affichage complémentaire qui peut être intéressant mais qui n’est pas à prendre pour argent comptant. Bien que l’affichage soit fiable sur la plupart des machines, il faudra observer quelques règles pour l’utiliser et l’interpréter correctement. Il ne doit en aucun cas être le seul élément de prise de décision mais il va vous aider à faire un choix.

Les indices sont-ils fiables ?

Oui et non.

Oui: Parce que c’est un phénomène physique simple et facile à gérer avec un détecteur de métaux, vous obtiendrez donc des valeurs assez régulières quelle que soit le détecteur utilisé. L’indice peut cependant varier selon la marque ou la fréquence mais il sera toujours dans des tranches assez proches. Et puis peu importe, une fois que vous connaissez l’appareil, vous connaissez ses indices.

Non: Parce que selon le terrain et ce qu’il contient, selon certains réglages comme l’effet de sol ou la discrimination, selon l’orientation de l’objet, son poids ou sa taille et encore tout un tas de paramètres, l’indice peut changer. On peut donc avoir un même objet qui, selon plusieurs paramètres, peut voir son indice de conductivité changer radicalement… C’est d’ailleurs pour ça qu’on ne peut pas prendre une décision fiable en ne se basant que sur l’indice de conductivité.

On peut voir des conductivités s’écrouler en présence de ferreux, de minéralisations ou d’objet en limite de détection. Inversement, une conductivité peut s’envoler dès lors que l’objet est proche du disque, de taille importante ou collé à un ferreux. Il faut savoir que si 2 cibles se touchent, forcément, l’indice de conductivité va changer et c’est plus souvent à la hausse puisqu’on augmente la taille de l’objet et sa conductivité.

Comment interpréter la valeur affichée ?

C’est très simple. Quelle que soit la valeur de conductivité affichée par votre appareil, ce qui importe c’est sa stabilité ! En effet, si une valeur de conductivité est très stable, genre une dérivation positive ou négative de quelques points (2, 3 par exemple), il y a fort à parier que l’objet est intéressant. Vous verrez que sur des indices fixes, on prend toujours un métal intéressant. Peu importe la valeur de l’indice, ce qui importe c’est qu’il soit stable.

Si en plus d’un indice stable vous avez un son de qualité alors bingo, c’est une cible intéressante à coup sûr. J’entends par « cible intéressante » un objet de métal intéressant. On peut tomber sur un morceau de cuivre inintéressant autre que pour la composition de son alliage. C’est important de faire la différence entre cible et objet intéressant.

En revanche, quand vous avez un indice qui dérive complètement à chaque passage sur l’objet,  vous pouvez être sûr à 90% que c’est un déchet ou un groupe de déchets. Amusez-vous à creuser sur ce type d’indices, vous serez à 99% déçus. Par contre, en cas de très bon son, mettez un coup de pelle quand même, on ne sait jamais, j’ai déjà eu de belles surprises…

Je me répète mais n’oubliez jamais que l’indice est un repère et non une science exacte. Il facilitera votre prise de décision mais ne doit jamais être LA référence pour votre décision.

Est-il utile d’avoir un tableau des conductivités ?

Pas forcément mais si ça peut vous aider, pourquoi pas.

Ce qui, je crois, est bien plus utile, est de connaitre l’ordre des métaux par conductivité. C’est un bon indicateur qui permet de comprendre certaines choses une fois sur le terrain. L’argent est plus conducteur que le cuivre, ce n’est pas pour ça qu’il aura un indice plus élevé. Si l’objet en argent est plus petit, plus profond, mal orienté, etc… son indice sera plus bas que l’objet en cuivre.

Classement des métaux par conductivité.

Ils sont indiqués du meilleur au plus mauvais conducteur. Il y a également d’autres informations, pas forcément nécessaire mais tant qu’à faire, c’est pas plus cher donc on en profite.

On dit souvent que l’alu, l’or et le plomb se retrouvent dans les mêmes indices en détection or, sur ce tableau, on voit qu’ils ont une conductivité radicalement différente.
Cela est simplement du au fait que pour la détection on prend en compte la taille et le type d’objets que l’on va rencontrer en majorité et donc, sur ce principe, on tombe dans des conductivité assez proches. Il faut donc garder à l’esprit que l’on parle des métaux en relation avec la détection de métaux et on ne peut pas se baser uniquement sur la physique pour expliquer certains phénomènes rencontrés pendant vos sortie détection de métaux. Et donc, sur le terrain, l’or, le plombs et l’aluminium sont souvent dans des même gammes d’indices.

Je vous donne une tranche de conductivité mais elle sera vaste. Si vous voulez la majorité de l’or, plombs et alu sera entre 20 et 60 mais c’est à prendre avec des pincettes tant ça peut changer facilement. C’est assez vrai pour une bonne partie de cibles de ces métaux mais très aléatoire tout de même…

Le son, le son et encore le son.

C’est lui qui va tout changer dans la prise de décision et qui va faire la part des choses. Dans une même décimale d’indice, on peut avoir des tas de cibles et plusieurs métaux, ce qui va par contre être un indicateur fiable, c’est le son. Si vous arrivez à faire le lien entre le son et l’affichage de conductivité, vous devriez faire des miracles.

Un jeu que j’aime faire, c’est essayer de deviner le métal ou carrément l’objet selon le son et l’indice. Bon, je ne vais pas vous mentir, j’ai du résultat… Aléatoire. Mais c’est grisant quand on trouve et ça permet surtout de mieux cerner les réactions de son détecteur de métaux. Et puis inconsciemment, on assimile mieux le son.

Suivre Greg.H:

Passionné par la détection de métaux, je vous accompagne dans la découverte de ce loisir pour améliorer vos sorties détection. Régler votre détecteur de métaux va devenir un jeu d'enfant...

Articles récents de

3 Responses

  1. Réglage de discrimination XP DEUS - Tous à Poêle

    […] Hé bien c’est tout simple, c’est le réglage qui permet à votre détecteur de déterminer quel type de cible garder ou rejeter. Grâce à ce réglage, vous pourrez donc décider de ce que vous aller chercher, ou non, en indiquant la valeur de conductivité indésirable. Votre détecteur possède ce que l’on appelle une « échelle de conductivité », un sorte de classification des métaux selon leur conductivité. Si vous souhaitez en savoir plus sur la conductivité, je vous dirige vers cet article. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.