Détection de métaux sur les plages publiques.

Classé dans : Débuter la détection, Législation | 0

La plage est un lieu magique pour la détection de métaux. Le paysage est grandiose, l’air marin est vivifiant, les trouvailles sont nombreuses et on a le plaisir de marcher dans le sable.

Mais concernant l’utilisation d’un détecteur de métaux et les autorisations, ça se passe comment ? Voici quelques points pour préparer vos sorties plage.

Détection sur les plages publiques ?

Bien sûr, sans aucun soucis, pour peu que vous ayez l’autorisation du gestionnaire et que cette plage ne recèle aucun site historique. En France, la détection de métaux est libre et autorisée hors cadre de recherche historiques et loin des sites classés. Les plages sont donc des lieux autorisés à la détection de métaux.

Se renseigner en mairie.

Une plage publique est souvent gérée par la mairie. Et même si la mairie ne gère pas cette plage, elle vous donnera les informations nécessaires pour obtenir votre autorisation. Allez donc faire un tour à la mairie du lieu de détection et renseignez-vous, c’est le meilleur moyen de savoir à quoi vous attendre. Il se peut qu’un arrêté interdise la détection de métaux ou que la plage soit classée, il vaut mieux être au courant.

En cas de plage ou de gestionnaire privé.

Alors c’est le propriétaire ou le gestionnaire qu’il faudra voir pour obtenir l’autorisation. Comme d’habitude, l’autorisation est impérative. Non seulement juridiquement elle est requise mais par simple respect du lieu et du propriétaire. Il est évident que personne n’aimerait voir un inconnu faire des trous chez lui.

Arrêtés et autres.

Là encore c’est la mairie ou le gestionnaire qui vous répondra. Il se peut que la plage soit interdite à certains loisirs dans des créneaux d’heures par exemple. Par respect pour tous les usagers il convient de se renseigner. Perso, je n’aimerait pas voir un poêleur me tourner autour pendant que je fais bronzette. Ce n’est qu’une simple question de respect de l’autre.

La mairie peut aussi décider purement et simplement d’interdire l’utilisation des détecteurs de métaux sur ses plages pour des raisons qui la regarde, cela ne se discute pas.

Ce n’est que du bon sens et du savoir vivre au final mais n’oubliez pas de vous renseigner et évitez de partir à l’aventure sans savoir où vous mettez les pieds.

Que faire des découvertes ?

Tout ce qui n’est pas identifiable vous appartient en partie. En effet, comme le prévoit la loi, c’est à partager entre vous et le gestionnaire ou propriétaire.

Dans le cas d’objets identifiables, comme les bijoux ou autres objets comportant une particularité, il vous appartient de les déposer aux objets perdus. Si ils ne sont pas récupérés au bout d’un an et un jour alors ils vous reviendront.

Attention, même si ils vous reviennent, ils ne vous appartiennent pas encore ! Il faudra  laisser passer encore 3 ans avant que vous soyez légalement propriétaire de l’objet trouvé. Avant, vous pourrez être poursuivis en justice par le propriétaire de l’objet trouvé.

Sachez également que si vous ne déclarez pas un objet, son propriétaire (ce qui implique qu’il peut prouver que cet objet lui appartient) peut vous poursuivre en justice pendant 30 ans ! (Art. 2279 du Code Civil)

Et l’argent découvert ?

Concernant la monnaie ou les billets, la loi ne précise rien en particulier, tout le liquide découvert sera donc à vous. Et sur la plage, en été, on peut en trouver pas mal… Si on fait les bons endroits au bon moment, à vous glaces, chouchous et autres bonheurs gratuits.

Suivre Greg.H:

Passionné par la détection de métaux, je vous accompagne dans la découverte de ce loisir pour améliorer vos sorties détection. Régler votre détecteur de métaux va devenir un jeu d'enfant...

Articles récents de

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.