Le réglage volume ferreux xp deus expliqué

Classé dans : Réglages, Technique, xp deus | 1
volume ferreux xp deus

Le réglage du volume ferreux est essentiel à connaitre. En effet, dans de nombreux cas, ce réglage vous permettra d’optimiser la recherche de certaines cibles, particulièrement en milieu minéralisé. Que vous cherchiez du confort ou de la performance, le volume ferreux vous sera très utile.

Un peu de concentration…

Lorsque vous détectez en multi ton (2 tons dont un grave au minimum), les sons graves signalent les ferreux. Si vous voulez vous concentrer sur les autres sons, couper le grave peut être intéressant. En effet, en coupant le ton grave, vous éliminez des sons indésirables de ferreux et quelques perturbations ce qui vous laisse plus d’espace d’écoute pour les autres tons. En revanche, une cible en limite de détection ou une petite cible au milieu des ferreux peut également produire un ton grave, il faudra donc être attentif au terrain pour ne rien rater à cause d’un réglage mal choisi.

Volume ferreux et zones ferreuses.

Le volume ferreux permet également la recherche de zones ferreuses. Si vous le coupez, vous n‘entendrez plus les petits ferreux et vous risquez de rater des zones truffées de ferreux qui vont générer du masquage. Et il serait dommage de ne pas entendre ces zones puisqu’il faudra y adapter d’autres réglages comme la réactivité, la sensibilité, la fréquence, etc pour maximiser vos chances d’y faire de belles découvertes. Vous avez la chance d’utiliser un DEUS et donc de pouvoir sortir des cibles là où de nombreux détecteurs ne trouveraient rien, il serait dommage de s’en priver…

Réglage XP DEUS Monoton.

Une astuce simple permet de détecter en monoton. Mettez-vous en 2 tons et coupez le volume ferreux. Laissez bien sûr une discri puisque c’est le niveau que vous choisissez qui défini le ton grave. N’oubliez pas qu’avec la discrimination XP DEUS, vous ne rejetez pas de cibles (seulement de 0 à 2.1 qui correspond surtout au sol et aux fragments de métaux), vous ajustez seulement les tons en fonction des conductivités des cibles. Entre autre, cela réduit fortement le masquage et optimise la pénétration dans les sols difficiles. Le monoton sur cet appareil est une bride certaine, ça peut être intéressant pour simuler d’autres détecteurs de métaux par exemple.

Comment je règle.

Par principe, je laisse toujours du volume ferreux, l’expérience m’a montré qu’on sort nettement plus de cibles quand on entend les graves. Plus le terrain est pollué ou minéralisé, plus le ton grave est important à prendre en considération. Prenons le simple cas des clous, même en surface et des fers à boeufs profonds. Caractéristiquement, ces cibles produisent un ton aigu ET un ton grave. Souvent à l’approche de la cible ou sur la cible. Si vous avez du volume ferreux, il est facile d’identifier ce son. Il va couper légèrement, et ce ton grave caractéristique ne laisse pratiquement aucun doute. Je vous le montre souvent dans mes vidéos. Mais si vous avez coupé le volume ferreux, vous n’aurez qu’un son médium ou aigu, parfois hacuré jusqu’à ce que vous ayez suffisament creusé pour que le ferreux ne sonne plus ou plus rarement qu’il sonne bien jusqu’au bout.

Cibles profonde et volume ferreux.

Dans le cas de cibles profondes en limite de détection, le ton grave est assez caractéristique. On va s’approcher d’un son de sol, légèrement diffus, lointain, sans réelle dynamique mais qui pourtant reste régulier. Sans volume ferreux, là encore, ce genre de son est éliminé et sur certains terrains, c’est se priver de cibles.
Enfin, dans les ferreux il y a de très belles découvertes à faire. Et vous seriez surpris de ce qu’on peut sortir. Couteaux, briquets, boucles, clés, outils, etc, etc… Il y a une foule de très belles choses en fer.

En conclusion.

Pour conclure, je vous conseille encore et toujours de garder le volume des ferreux à 1 ou 2, vous allez être surpris et même si ça chante dans le casque, vous verrez que vous serez récompensé rapidement en trouvant plus qu’avant. Couper ce volume ferreux est un confort mais il a un prix et c’est celui de laisser quelques cibles derrière soit.

Suivre Greg:

Passionné par la détection depuis 1999, je vous propose aujourd'hui de partager mes connaissances à travers ce site et de proposer au plus grand nombre mon expertise pour le réglage XP DEUS.

  1. Jean-Pierre

    Salut Camarade :o)

    Merci pour ce rappel sur l’intérêt de garder du volume ferreux. On peut le couper certes, c’est une des fonctionnalités du Déus… mais cela ne veut pas dire qu’il faut le couper. D’ailleurs, rares sont les situations où on a besoin (ou on peut) couper le volume ferreux.

    Le son des ferreux est un indice à prendre en considération lors des prospections : il informe et il évite parfois de creuser inutilement sur un son sympa… mais qui n’est pas que medium ou aigu.

    Le volume ferreux va aussi nous dévoiler des zones où il y a eu une bonne activité humaine, donc nous indiquer des endroits potentiellement intéressants.

    Et comme tu le dis : dans les ferreux on fait aussi de chouettes découvertes. Il n’y a pas que le bronze, l’argent ou l’or pour se faire plaisir…

    Amicalement,
    DJiPi :o)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.