Régler l’effet de sol XP DEUS en détail.

Classé dans : Réglages XP, XP DEUS, XP ORX | 10

Comment régler l’effet de sol du XP DEUS est une question récurrente aussi bien sur les réseaux sociaux que sur les forums ou dans mes messages. Il est grand temps que je fasse un article complet sur ce réglage qui parait si compliqué à tant de monde… En effet, si dans la théorie l’effet de sol se règle facilement, en pratique beaucoup de monde se retrouve en difficulté et vous allez voir que c’est tout simplement parce que des vieilles habitudes restent à la plupart des prospecteurs… C’est simple de régler les effets des sol avec un DEUS. A condition de savoir ce que vous faites…

Qu’est ce qu’un effet de sol.

Un effet de sol est un phénomène qui gêne la circulation dans le sol du signal émis et reçu par votre détecteur de métaux. On notera les minéralisations d’origine humaine, comme la poterie, les résidus de fonderie et autres cochonneries et les minéralisations naturelles comme le ferrite, le coke et j’en passe. Une densité importante de ferreux ou un gros ferreux en décomposition peut également être analysé comme un effet de sol. Il convient donc de s’affranchir de ces effets de sol si on veut optimiser sa recherche et surtout la pénétration, donc la profondeur de détection. (voir également cet article)

Qu’est ce que la minéralisation.

La minéralisation d’origine naturelle prend plusieurs formes, elle est due à la transformation de quelque chose:

  • La transformation d’un métal en minerais par sa combinaison avec un autre corps: On peut trouver ça n’importe où, il n y a pas de terrain en particulier identifiable pour nous détectoristes, cela dépend des éléments présents dans le sol. Donc impossible de dire si on va trouver ça plus dans un champ, dans un bois ou autre. La matériau qui nous intéresse le plus dans ce cas est le ferrite.
  • La transformation de matières organiques qui aboutissent à la libérations de plusieurs éléments dans le sol comme de l’azote, des nitrates, des phosphates, de l’ammoniac et autres substances, etc… On trouve évidemment cela partout mais c’est surtout en forêt que cela devient important avec l’humus ou dans un champs traité massivement.
  • Une eau chargée en minéraux solubles comme l’eau de mer qui en est le meilleur exemple. Pour l’eau de mer, en plus du sable déjà chargé de certaines roches ou minerais qui posent problème, on trouve du sel en grande quantité qui, dissous dans l’eau, est un électrolyte.

La minéralisation d’origine humaine se retrouvera souvent sous les formes suivantes:

  • Les résidus de fonderie tels que les cokes, les scories et autres babioles dues principalement à la transformation du fer. On en trouve en grande quantité, partout et pas seulement sur des sites archéologiques ou historiques comme certains aimeraient à le faire croire.
  • Les poteries tels des pots, tuiles et autres objets fabriqués à partir de terre, sable, etc… Selon le matériau utilisé et le mode de cuisson ces résidus seront plus ou moins minéralisés.
  • Le fer en décomposition est un puissant effet de sol également. On aurait pu le classer en naturel également mais ce qu’on rencontre en détection sera principalement du à une pollution humaine. Depuis 150 ans on laisse tellement de cochonneries dans le sol que vous aurez plus de chance de tomber sur un seau décomposé que sur une décomposition naturelle…

Je ne vais pas toutes les détailler ici, nous avons les principales sources de minéralisation que l’on rencontre en détection de manière générale.

Pourquoi régler l’effet de sol xp deus ?

Cela va vous permettre d’augmenter les performances de votre détecteur XP DEUS, de trouver plus de cibles, de gagner en profondeur et surtout de faciliter l’analyse de certains objets. En éliminant les faux signaux dus au sol, vous allez clarifier les « bons sons » et ainsi accrocher plus de cibles. En plus, certaines minéralisations peuvent être complètement ignorées, ce qui permet de trouver des cibles qui seraient cachées en dessous. Régler l’effet de sol vous permet également de rendre le détecteur xp deus beaucoup plus sensible ce qui lui permet d’accrocher plus facilement des cibles peu conductrices ou profondes. Il est inutile de vouloir pousser la sensibilité à fond pour aller plus profond puisque la sensibilité est principalement un réglage servant à stabiliser l’appareil. C’est encore plus vrai sur les terrains difficiles. Qu’il soient minéralisés et/ou pollués de ferreux, augmenter considérablement la sensibilité est une fausse bonne idée, quelque soit le détecteur utilisé d’ailleurs…

Quand régler l’effet de sol XP DEUS ?

Je vais là aussi casser le grand mythe du réglage d’effet de sol à tout prix parce qu’il faut savoir qu’en l’absence d’une minéralisation importante, régler l’effet de sol n’aura pas une grande incidence sur les performances. Il faut savoir que 90% des terrains n’auront pas besoin que l’on s’embête à régler l’effet de sol. Si un détecteur nécessite à tout prix ce réglage, quelles que soient les conditions, pour être performant, c’est qu’il a certaines lacunes. Ceci est souvent du aux filtres audios qui viennent « fermer » les sons et donner l’impression de stabilité. C’est une des grandes qualité du XP DEUS d’être « très ouvert » au niveau sonore. Ce que certains croient être une instabilité est en fait une richesse qui permet à cet appareil de faire clairement la différence sur les terrains difficiles. Si on veut du filtre, on a le choix de l’activer ou non ce qui n’est pas le cas sur la grande majorité des détecteurs du marché.

Régler l’effet de sol devient littéralement indispensable quand on observe une force de minéralisation importante, au delà de 3 barres sur le barregraphe de la télécommande (la jauge à droite de l’écran). Si vous constatez visuellement une grande quantité de minéralisation, dites vous que le réglage ne sera pas superflus… Plus la jauge monte, plus la concentration de minéralisation est dense et plus régler l’effet de sol devient utile. Quand vous aller régler l’effet de sol xp deus, vous allez permettre au détecteur de mieux ressentir les cibles et de vous indiquer des conductivités plus proches de la réalité et vous allez donc trouver plus de cibles. Pas plus facilement, c’est certain mais beaucoup plus sans aucun doute.

Analysons la valeur sol.

Il est important de bien saisir les affichages de votre télécommande et de savoir comment tirer parti des indications données pour régler l’effet de sol efficacement. Inutile de rentrer dans de grandes tirades techniques, ce que je vais vous expliquer va vous suffire à apprendre ce qu’il y a à savoir. Vous allez voir, si vous naviguez sur les forums et les réseaux sociaux, que très peu de gens analysent correctement ces données. Et pourtant c’est ce qui fait toute la différence.

La première chose à faire est d’effectuer le réglage de votre détecteur xp deus selon la valeur du sol indiquée. Pour cela, on trouve plusieurs indications sur l’écran principal de la télécommande. Ces informations sont utiles tout au long d’une sortie pour contrôler l’analyse du terrain d’un seul coup d’œil. Ainsi, en permanence, vous avez tous les paramètres du sol en direct pour pouvoir ajuster vos réglages et tirer le meilleur parti de votre xp deus.

L’indice de minéralisation du sol est le chiffre qui vous indique la phase mesurée en permanence. Cela vous permet à chaque instant de connaitre la valeur de minéralisation et donc de définir, par zone, la phase du sol. C’est très utile pour un terrain très difficile si vous voulez coller parfaitement à la valeur sol et régler toujours au plus proche votre xp deus.

La force de minéralisation est l’indication qu’il faut impérativement prendre en compte pour savoir si il est indispensable ou non de régler l’effet de sol. Plus le barregraphe est élevé et plus il est important de « coller » à la phase. Inversement, en dessous de 3 traits, le réglage n’est pas essentiel.

Le niveau réel de correction des effets de sol est le réglage sur lequel votre détecteur xp deus est calé.

L’écran qui va nous intéresser le plus est celui qui se trouve au menu du réglage d’effet de sol de la télécommande xp deus. C’est avec cet écran que nous allons régler l’effet de sol à une valeur adéquat. Selon le type de terrain et le type de recherche que l’on fait, les informations de cet écran peuvent être particulièrement utiles pour garder un réglage fin et optimiser les performances au maximum.

La phase moyenne est le chiffre qui va nous intéresser si on doit faire une grande surface avec un indice de minéralisation qui change très souvent. En effet, plutôt que de devoir changer sans arrêt, on se cale sur la valeur moyenne, en prenant soin de la vérifier régulièrement. C’est la solution la plus fiable et la moins ennuyante si on ne veut pas se prendre la tête.

Le réglage intermédiaire permet de régler l’effet de sol au plus proche de la réalité du terrain. Soyons clair, ça va servir 1% du temps et sur des zones très particulières puisque le besoin d’un réglage très précis ne va se faire que sur des cas particuliers. Mais c’est disponible.

Régler l’effet de sol xp deus.

Pour régler l’effet de sol du XP DEUS vous avez le choix entre plusieurs modes qui sont le réglage manuel des effets de sol, le réglages des effets de sol par pompage et le réglage des effets de sol en mode tracking. Chaque mode a ses qualités et sera plus adapté à un type de terrain. Pas de panique je vous explique tout ça.

En premier lieu, il faut trouver impérativement une zone exempte de cible si on veut effectuer un calage de sol correct. En effet, la présence de métal va perturber le champs et donc indiquer une valeur erronée. Si on cherche la précision, autant aller jusqu’au bout.

Deuxièmement, il faut savoir que le calage de l’effet de sol ne se fait jamais avec un niveau de réactivité trop haut. L’idéal est la réactivité 2. Le détecteur a besoin de lire le sol et si il est trop réactif, il verra moins de minéralisation, moins profond et la phase mesurée lors du réglage sera mauvaise.

Troisièmement, dans le cas d’un terrain truffé de ferreux et minéralisé sur lequel on ne peut pas trouver de zone « propre » alors bonne chance. Il n y a pas grand chose à faire à moins de connaitre parfaitement votre détecteur et ses réactions sur les effets de sol… Et encore… Certaines zones sont tout simplement impossible à détecter si on ne sort pas les ferreux…

Enfin, sachez qu’il faut toujours être un poil au dessus de la valeur de phase (et non pas en dessous comme certains le croient) pour garder un détecteur stable. Si vous mettez une valeur en dessous vous allez avoir des signaux de sol qui vont masquer de bonnes cibles et vous faire louper des sons intéressants. Ceux qui pensent gagner quoi que ce soit en ayant une valeur sol plus basse que la phase ne gagnent rien d’autre que des problèmes.

Réglage d’effet de sol en mode manuel

Le réglage d’effet de sol en mode manuel est le mode le plus précis puisque vous avez un contrôle total de la valeur que vous allez entrer. C’est vous qui choisissez la valeur que vous désirez en fonction des informations dont vous avez choisi de tirer parti. Cela sera très utile si vous détectez de petites zones définies sur lesquelles vous ne voulez rien laisser passer en ayant une précision chirurgicale. Cela sera utile également si vous êtes perfectionniste et préférez gérer le calage plutôt que d’utiliser la séquence de pompage. Pour moi, ce mode doit être utilisé quand on sait ce qu’on fait. Si vous utilisez ce mode parce qu’en pompage votre DEUS vous indique « mesure impossible » alors attention, si il ne peut pas faire de mesure en mode pompage c’est qu’il rencontre soit du ferreux soit une absence de minéralisation soit un effet de sol trop fort… Donc à moins de savoir ce que vous faites, ce n’est pas une bonne solution.

Réglage d’effet de sol en mode pompage

Le réglage d’effet de sol en mode pompage est très précis et rapide à effectuer. Il suffit de lancer une séquence durant laquelle votre XP DEUS va s’occuper de relever et régler la valeur sol au plus près de la phase sol instantanée. La séquence est interrompue si la zone sélectionnée n’est pas adaptée au réglage du détecteur. Si vous avez un ferreux sous le disque, si la minéralisation est trop forte ou si il n y a pas de minéralisation. La séquence ne fonctionne pas non plus si vous ne faites pas le pompage correctement. C’est la façon la plus simple et la plus rapide de régler un effet de sol et qui sera sans surprise grâce à l’interruption de séquence.

Réglage d’effet de sol en mode tracking

Le réglage d’effet de sol en mode tracking est adapté pour les terrains dont la valeur de sol change peu. La valeur est analysée et réglée régulièrement avec une moyenne des dernières phases mesurées. Si on a une valeur qui varie sur une grande amplitude, notre valeur ne sera jamais correcte et va vous poser des problèmes de faux signaux ou tout simplement être réglée trop haute. Ce mode est clairement à réserver au experts du XP DEUS qui connaissent non seulement parfaitement l’appareil mais aussi parfaitement le réglage d’effet de sol. Là encore, je vois beaucoup de gens qui utilisent ce mode en pensant que c’est idéal puisque c’est « automatique ». Pour être plus clair, si la phase change en permanence mais sur une faible amplitude (moins de 10 points) alors mettez vous en mode tracking et vous gagnerez du temps.

Sensibilité, TX et fréquence.

Quand on baisse les effets de sol, on génère une grande sensibilité du disque de détection et forcément, au moindre choc on a un son et il se peut même que l’on ai des sons parasites presque permanents. La solution est tout simple, à chaque fois que l’on a besoin de stabiliser l’appareil, c’est le réglage de sensibilité qu’il faut réduire. Là encore, de nombreux prospecteurs pensent qu’il vont perdre en profondeur en diminuant ce réglage alors que c’est tout l’inverse. Le signal, pour pénétrer correctement le sol, a besoin d’être « clair » ce qui se traduit par « stabilité  » dans vos oreilles. Donc avoir un signal stable vous fera forcément gagner sur tous les points. Et si vous ne voulez pas y croire et continuer à monter la sensibilité à tout va, tant pis pour vous.

Un autre point qu’il faut absolument connaitre, c’est qu’au delà d’une certain seuil de minéralisation (au delà de 6 barres du barregraphe) il faut réduire le TX à 1. Encore une fois pour faciliter la pénétration du signal dans le sol et stabiliser au maximum les bobines. Si le réglage d’effet de sol agit sur la sensibilité de la bobine réceptrice, le TX, lui, agit sur le signal de la bobine émettrice. En affinant ces 2 signaux, on va faciliter grandement les possibilités de trouvailles et améliorer les sons en général.

il est crucial de comprendre que sur un terrain difficile on cherche la sélectivité et la pénétration. La puissance n’est absolument pas ce qui va faire pénétrer profondément un sol à votre détecteur, c’est la qualité du signal et la fréquence utilisée qui vont faire la différence. En effet, plus le sol est minéralisé et plus les hautes fréquences seront performantes. En l’absence de minéralisation une haute fréquence n’est pas vraiment indiquée, on lui préfèrera une fréquence moyenne, le 12 kHz sera parfait. Sur les sols très minéralisés, les hautes fréquences offrent un signal plus fin, plus sensible et feront une énorme différence.

Réactivité, silencieux et discrimination.

Voilà 3 réglages complémentaires pour nous aider à trouver plus de cibles sur les terrains difficiles. Quand on a une forte concentration de minéralisation, comme pour les ferreux, on a plus de chance de trouver entre que dessous. En augmentant la réactivité à 3 minimum on favorise la séparation de cibles, en désactivant le silencieux on réduit le masquage des sons en « ouvrant » la plage sonore (le silencieux est un filtre servant à éliminer des sons parasites) et en baissant la discrimination on facilite l’accroche de cibles peu conductrices qui seraient sous les minéralisations. D’ailleurs, sur les terrains très minéralisés et/ou pollués, une discrimination à 0 sera nettement plus performante. C’est à réserver à des cas très rares, moins de 1% des terrains et sur des zones définies parce que vous allez tout sortir, c’est infernal…

Pour faire simple, plus le terrain est difficile et plus on « ouvre » le DEUS pour lui permettre d’accrocher les cibles difficiles. Revers de la médaille, la détection devient plus complexe et demande de la patience et de la précision. Il est impossible de faire 1 hectare dans ces conditions, il faut savoir faire un compromis entre confort de détection et performance. Chercher la performance à tout prix hors zone définie et précise est une bêtise qui vous fera perdre plus de cibles qu’autre chose.

Il est important également de soigner votre balayage sur ces zones pour augmenter vos chance d’accrocher les cibles. En effet, les sons peuvent être difficile à entendre du fait qu’il peuvent être très courts ou à peine audible. Un balayage correct et une oreille tendue vont clairement faire la différence…

Quand vous avez trop de faux signaux, avant de réduire la sensibilité, je vous conseille d’augmenter la réactivité. Certains parasites ne seront plus là parce que le détecteur sera trop rapide pour les voir. On parle là de fragments de minéralisation par exemple.

Régler le notch sol XP DEUS.

Voilà une fonction très intéressante, le notch sol. Très intéressante parce que ça nous ouvre la possibilité énorme de pouvoir prospecter un sol avec 2 types de minéralisation sans pour autant être totalement ennuyé par l’une d’elle. On parle ici d’un cas très rare mais qui peut se rencontrer…

Imaginez que vous ayez une phase à 78 mais que votre terrain de jeu soit truffé de ferrite… Si vous baissez la phase pour gagner en sensibilité, le ferrite va se mettre à sonner. Même si il produit un son long et diffus, le ferrite va générer des sons qui vont nous embrouiller et vous faire rater des cibles. Surtout si il est présent en quantité. Dans ce cas, il suffit de notcher la fenêtre correspondant au ferrite, de 86 à 90, comme ça il ne sonne plus.

Là encore, j’ai vu de nombreux prospecteurs croire que notcher le sol allait leur faire perdre des cibles… Non, messieurs, vous ne perdrez pas de cible avec un notch sol. Si c’était vrai, imaginez quand vous laissez un sol à 90, vous ne prendriez aucune cible. Il y a des cas particuliers où un effet de sol trop haut peut vous faire rater des cibles, notamment si vous allez au delà de 90, vous risqueriez de rejeter les grosses monnaies en argent par exemple. Je dis bien risqueriez parce qu’il y a peu de chance pour que ça arrive. Déjà de monter la valeur si haute et quand bien même, il faudrait certaines conditions pour que la monnaie soit rejetée.

Le cas de la plage.

Sur la plage sèche, pas de soucis, vous réglez votre détecteur xp deus comme pour les terres intérieures. Sur le sable mouillé par contre, l’eau salée étant très conductrice, il va falloir activer le mode plage. Le mode plage active simplement une fenêtre de rejet de sol de 0 à 27 qui sera nettement plus adapté à ce milieu particulier. Il faudra régler l’effet de sol en manuel ou pompage. Ensuite il faudra stabiliser l’appareil en baissant la réponse audio (0-1), en augmentant la réactivité (4 minimum), en réduisant la puissance TX à 1 et enfin la sensibilité jusqu’à ce que l’appareil ne fasse plus de faux signaux. Si les faux signaux persistes alors il ne faut pas hésiter à monter la discrimination jusqu’à élimination des signaux parasites. Encore une fois, ne croyez pas que vous allez perdre une profondeur considérable avec ces réglages, ce qu’il convient de faire c’est de rendre le signal émis et reçu idéal pour le sol prospecté. Donc n’hésitez pas à effectuer ces réglages.

Voici un conseil d’Alain Loubet sur le forum XP: (Voir le sujet ici)

Il restera toujours quelques zones humides récalcitrantes ayant de fortes variations d’effet de sol sur une courte distance. Vous aurez dans ce cas des difficultés à le stabiliser. C’est souvent le cas des zones ou se mêlent du sable magnétique et de l’eau salée. Le sable magnétique ayant une valeur (00) totalement opposée de l’eau salée (27), les variations rapides d’effet de sol (salée>>magnétique>>salée…) empêchent les détecteurs de se caller. Au contraire sur sable humide à minéralisation constante, l’appareil est dans ce cas très stable, idem sur un sable non minéralisé gorgée d’eau salée, le détecteur est très stable. C’est le cas de nombreuses plages atlantique.
Si vous ne balayez pas bien parallèle au sol, les oscillations du disque amplifient les signaux retour du sol, ceci est valable pour tous les appareils et c’est aussi le cas en terre intérieure. Cela vient du fait qu’un détecteur dynamique filtre et supprime tous les signaux continus liés au effets de sol. Lorsque vous balayez de manière pendulaire, le sol n’est plus vu comme du continu et génère un signal retour plus fort (pas forcement audible), qui masque les cibles profondes.
C’est la raison pour laquelle on détecte toujours moins profond dans un gros labour, car le sol n’est pas continu, il est donc moins atténué par les filtres et il masque les bonnes cibles.

Sur le sable sec le mode plage Wet beach n’est pas utile, n’importe quel autre programme « continental » peut convenir, par exemple un programme en 12khz ou même 18khz pour être plus sensible aux petits bijoux en or comme les chainettes.

Le programme Gold Field.

Ce programme est conçu pour les terrains aurifères très minéralisés mais peut aussi convenir pour la plage humide ou les terres intérieures. En effet, dès lors que l’on est confronté à un sol très difficile, ce programme peut faire des prouesses. Par contre, il demande un peu d’expérience. Il faut régler l’effet de sol impérativement et coller au maximum à la phase mesurée. Il faut être le plus précis possible pour tirer les meilleures performances de ce programme. En effet, il utilise une stratégie de détection différente et nécessite un réglage parfait, un balayage bien fait et une oreille attentive. Je ne m’étale pas plus dessus, j y reviendrai dans un autre article.

Le fin mot de l’histoire.

il se peut que j’enrichisse encore cet article mais il me semble que l’essentiel est là. J’espère que cet article vous permettra de devenir un crack du réglage d’effet de sol et que ça va vous aider à faire plus de trouvailles. Encore une fois, cet article a été long à réaliser et c’est avec grand plaisir que je vous le met gratuitement à disposition sans publicité.

Pour me soutenir dans cette démarche de gratuité et d’indépendance, j’ai besoin de vous sur les réseaux sociaux et sur Youtube. Merci de vous abonner à mes pages, c’est ce qui me permet de mettre ces contenus à disposition et de continuer sans publicité. Merci pour vos soutiens.

En plus, j’organise régulièrement de concours gratuits sur ces pages qui vous permettrons de tenter de remporter des petits lots en rapport avec la détection.

La chaine Youtube du site

La page Facebook du site

Le groupe Réglages XP DEUS

Suivre Greg.H:

Passionné par la détection de métaux, je vous accompagne dans la découverte de ce loisir pour améliorer vos sorties détection. Régler votre détecteur de métaux va devenir un jeu d'enfant...

Articles récents de

10 Responses

  1. Thierry

    Bonjour Bio,

    N’utilisant pas Facebook, je me permets de te contacter ici.
    Serait-il possible de connaître les références du sac à dos qui est visible sur plusieurs de tes vidéos ?

    D’autre part, j’espère que tu auras l’occasion de nous faire un petit retour sur la Coin Saver (à la fin d’une de tes vidéos, tu parles d’une « lotion »mais je ne trouve nulle part de quoi il s’agit. J’imagine qu’il s’agit simplement d’imbiber la mousse avec de l’eau, mais je ne suis pas convaincu.

    En tous cas, bravo pour ce site et tes vidéos claires et très pédagogiques. Toujours un grand plaisir à consulter.

    • Biodétecteur

      Salut Thierry, le sac à dos est un sac Décathlon, le DEUS est recoupé pour y entrer. Pour la coin saver j’ai prévu de faire une vidéo pour en parler 😉 La lotion dedans est simplement de l’eau déminéralisée avec du bicarbonate. 🙂

      • Thierry

        OK, merci pour les infos.
        La Coin Saver est une bonne idée que je découvre ici. Malheureusement, c’est facilement reproductible et je pense que ce sera la limite de leur concept. Néanmoins, vu le prix modique et ne serait-ce que pour encourager l’initiative, je vais en prendre une.

        Au plaisir du prochain article 😉

  2. Jean-Pierre

    Merci pour cet article clair et concis.

    Les minéralisations sont présentées de façon intelligible, c’est bien.

    La nécessité ou non de caler l’effet de sol un peu au-dessus de la phase du sol est clairement présentée, ainsi que le « pourquoi » et comment le faire en cas de nécessité… ce qui est plutôt rare.

    Donc merci pour ce bel article qui a sans doute été assez chronophage pour le réaliser, vidéos incluses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.